Catégorie : Motivation et efficacité

Que faire la veille du concours de Sciences Po ?

Que faire la veille du concours de Sciences Po ?

>> Commander

 

Voilà, vous y êtes enfin : à la veille du concours de Sciences Po. Ça fait un bon bout de temps que vous le préparez et l’heure est enfin venue de montrer ce que vous savez faire, alors heureux ? Pas vraiment, souvent on se pose des milliards de question: « quel sujet va tomber en histoire ? Que faire si je ne comprends pas l’intitulé de l’essai en langue vivante ? Et si je reste bloqué dans le RER ? » Autant de questions légitimes, alors pour vous aider un peu, nous vous avons concocté une checklist des choses à ne pas oublier. Cela devrez vous permettre de vous libérer un peu les méninges.

A télécharger ici : CHECKLIST J-1

Que mettre dans votre sac ?

  Á cocherÁ emporter dans son sacPour…
Ticket de RER pour VillepinteS’il s’agit du concours de Paris
Musique + EcouteurSVous mettre dans votre bulle sur le trajet
Une fiche ou deuxÇa rassure toujours de relire quelques dates ou mots de vocabulaire dans le RER et puis ça fait mec sérieux qui sait où il va !
ConvocationEntrer dans la salle
Carte d’identitéQue votre copie soit acceptée
Lunette de vueÇa peut servir…
Crayon de couleur / Feutres / SurligneurAnalyser un texte, un sujet, organiser votre brouillon
Crayon à papier + GommeRédiger votre plan et vos introductions
Stylo + EncreEcrire
Effaceur / BlancoCorriger
Eau + en-casTenir le coup
Repas pour le midiLa pause de midi
DolipraneOn ne sait jamais
MouchoirAvec un texte en Anglais sur Trump, on ne sait jamais, les larmes peuvent venir plus vite que prévu…

 

Réviser ou se détendre, là est la question !

A cocherA faire la veillePour…
Bien mangerPrendre des forces
Ecouter de la musique, aller voir un film, méditer, se balader, faire du sport…Se relaxer
Relire quelques fiches (dates d’histoire le plus souvent)Se rassurer et actualiser quelques connaissances, ça ne fait pas de mal ! Mais pas trop hein ? Ca ne sert à rien de passer la soirée à bosser.

 

Mettre 3 alarmes sur votre téléphoneVous réveillez le lendemain
Se répéter des pensées positives avant de s’endormir« Demain je vais donner le meilleur de moi-même et vais rendre des copies de qualité. Je vais m’épater moi-même. »

 

« J’ai travaillé sérieusement toute l’année, je peux légitimement prétendre à ce concours. »

 

« 50% des candidats viennent les mains dans les poches. »

 

« Bientôt les vacances… »

TÉLÉCHARGEZ (gratuitement) VOTRE

CALENDRIER DE PREPARATION !

✓ Toutes vos deadlines au même endroit.

✓ Vos livres à lire et vos entrainements mois par mois.

✓ Des extraits du livre pour garder le cap toute l’année ! 😉

Comment se remonter le moral quand on a un coup de mou ?

Comment se remonter le moral quand on a un coup de mou ?

>> Commander

 

Les coups de mou ? Tous les candidats en ont. Certains une semaine avant le concours, d’autres des mois avant. Chacun ses raisons et ses manières d’y remédier. Voilà 5 conseils pour vous aider à passer outre !

  1. Entourez-vous de personnes qui seront vos « coaches ».

« L’effet coach » n’est plus à décrire. Chacun sait que quand sa propre volonté et combativité s’épuise, il est important de s’entourer de gens qui pourront vous booster et vous donner envie de vous y remettre.

La volonté fonctionne comme un muscle. Si vous vous en servez trop, il est fatigué et doit se reposer. Amis, familles, profs ou mentors doivent prendre le relais pour vous motiver…

Un de mes amis a clairement été mon coach sans le savoir pendant mon année de terminale. Ses messages et encouragements m’ont énormément aidée et c’est loin d’être une donnée accessoire dans ma réussite du concours.

  1. Ayez des objets totems !

Ces objets qui vous rappellent pourquoi vous faites tout ça ! Citations, livres, mug « I love Sciences Po » ou une statuette de Frédérique Mion…  Peu importe. Trouver ces objets qui arrivent à vous motiver simplement en les voyant !

Pour ma part c’était une carte du Japon. Je suis pourtant entrée à Sciences Po, et je ne suis toujours pas allé au Japon. Peu importe !

  1. Ecrivez des phrases qui vous motive dans un carnet.

Ne vous censurez pas, si vous avez besoin d’écrire « pourquoi vous faites tout ça » pour vous motiver, alors faites le !

Beaucoup d’entrepreneur le font au moment de monter leur boite. Le journal de bord est un très bon outil pour garder un œil sur sa motivation et la rationaliser.

  1. Anticiper les « burn-out ».

Les gros coups de mou arrivent souvent quand on a trop « tiré sur la corde » et qu’on n’a pas assez écouté les petits coups de mou… autant d’alarmes qu’il faut savoir prendre en compte. N’attendez pas d’être au bout du rouleau pour prendre une pause. Essayez de lâcher la pression au fil du l’année et de manière régulière. Sport, sortie, série TV… trouvez ce qui fonctionne pour vous sans être trop chronophage. Pour beaucoup, ça reste le sport ! Et ce n’est pas pour rien, il a été prouvé à de nombreuses reprises les vertus du sport sur le stress, la motivation, le sommeil…

  1. N’oubliez pas que les efforts ne sont jamais vains.

Les coups de mou viennent parfois à cause des « de toute façon je perds mon temps, je n’y arriverai jamais ». Tout ce que vous faites a un impact pour la suite. Donc même si vous passez votre année à travailler d’arrache-pied et que vous n’êtes pas admis, le travail que vous aurez fourni ne sera JAMAIS inutile. Ne pas le faire serait pire ! Vous stagneriez ! Patience, vous finirez par récolter le fruit de votre travail ! Un travail RE-GU-LIER paye toujours.

Et pour finir : Retrouvez ici des citations motivantes à télécharger et à utiliser comme fond d’écran ou à afficher dans votre chambre ! Bon courage.

TÉLÉCHARGEZ (gratuitement) VOTRE

CALENDRIER DE PREPARATION !

✓ Toutes vos deadlines au même endroit.

✓ Vos livres à lire et vos entrainements mois par mois.

✓ Des extraits du livre pour garder le cap toute l’année ! 😉

10 citations pour garder sa motivation intacte jusqu’au jour J !

10 citations pour garder sa motivation intacte jusqu’au jour J !

>> Commander

 

Pas toujours simple de rester motivé pour bosser jour et nuit quand on a aussi son bac à préparer et des amis qui nous proposent de sortir. Il faut souvent faire preuve de beaucoup de discipline ! Alors pour vous donner un petit coup de main, nous vous avons sélectionné 10 citations motivantes pour garder votre motivation intacte du premier jour de votre préparation jusqu’au dernier.

Vous pouvez d’ailleurs télécharger le PDF avec ces citations pour les imprimer et les accrocher au-dessus de votre bureau ! Allez, on s’accroche… le jeu en vaut la chandelle !

Nos 10 citations inspirantes

1. « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. »  Sénèque

Motivation pour Sciences Po

2. « Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement. » Martin Luther King

Motivation pour Sciences Po

3. « La sagesse suprême, c’est d’avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre de vue pendant qu’on les poursuit. »Francis Scott Fitzgerald

Motivation pour Sciences Po

4. « Le seul endroit où le succès précède le travail est dans le dictionnaire. » Vidal Sassoon

Motivation pour Sciences Po

5.« Le génie est fait d’un pour cent d’inspiration et de quatre-vingt-dix-neuf pour cent de transpiration. » Thomas Edison

Motivation pour Sciences Po

6. « Il n’y a qu’une façon d’échouer, c’est d’abandonner avant d’avoir réussi. » Georges Clémenceau

Motivation pour Sciences Po

7. « La persévérance, c’est ce qui rend l’impossible possible, le possible probable et le probable réalisé. » Léon Trotski

Motivation pour Sciences Po

8. « Les obstacles sont ces choses effrayantes que vous apercevez lorsque vous détournez les yeux de vos objectifs. » Henry Ford

Motivation pour Sciences Po

9. « Rien de grand ne s’est accompli sans passion. » Hegel

Motivation pour Sciences Po

10. « Les gagnants trouvent des moyens, les perdants des excuses… » D. Roosevelt

Motivation pour Sciences Po

TÉLÉCHARGEZ (gratuitement) VOTRE

CALENDRIER DE PREPARATION !

✓ Toutes vos deadlines au même endroit.

✓ Vos livres à lire et vos entrainements mois par mois.

✓ Des extraits du livre pour garder le cap toute l’année ! 😉

2 principes pour organiser efficacement son année

2 principes pour organiser efficacement son année

>> Commander

 

            Organiser efficacement sa préparation du concours de Sciences Po va vous demander de gagner en maturité dans vos méthodes de travail. En effet, il est nécessaire que vous soyez efficace pour avoir le temps de maîtriser le programme et de vous entrainer aux épreuves qui vous attendent. Pour cela deux principes nous semblent essentiels à rappeler : 

  1. Le 80/20 : sélectionner ce qui doit être appris

Qu’est-ce ? Théorisé par Pareto qui constate qu’environ 80% des effets sont produits par 20% des causes.

En quoi cela s’applique à votre préparation ? Dans le cas de la préparation du concours c’est l’idée que 20% de vos actions dans votre travail va réaliser 80% de votre note finale. Il faut donc absolument identifier ces 20% pour concentrer tous vos efforts et votre temps dessus.

Comment faire ?

  • Lire attentivement les rapports de jury, vous pourrez ainsi comprendre ce qu’on attend de vous et donc quels sont ces fameux 20% qui vous permettrons d’être admis. Retrouvez ici notre selection d’extraits de rapports de jury. 
  • Regarder le programme de chaque épreuve et éliminer tout ce qui ne fait pas partie des connaissances requises. Par exemple, dans le Berstein et Milza, ouvrage recommandé pour préparer l’épreuve d’histoire, seul la moitié de ce manuel est concernée par le programme du concours de Sciences Po Paris. Il ne faut donc surtout pas vous lancer dans un fichage complet. Prenez le temps de trier avant d’apprendre.
  • Regarder les sujets des années précédentes pour savoir à quelle sauce vous serez mangé. Par exemple, ces cinq dernières années l’article de presse de l’épreuve d’anglais du concours de Paris était toujours un extrait du journal The Economist. Vous pouvez donc passer le plus clair de votre temps à lire ce journal en particulier.
  1. Le flow : être 100% investi dans ce que vous faite

Qu’est-ce ? Théorisé par Mihaly Csikszentmihalyi, le flow est un état mental atteint par une personne lorsqu’elle est intégralement plongée dans une activité, la concentration est alors à son maximum.

En quoi cela s’applique à votre préparation ? Dès que vous vous asseyiez à votre bureau il faut essayer d’être dans le flow et donc d’être dans un état de haute concentration pour acquérir plus rapidement et plus durablement les connaissances du programme.

Comment faire ?

  • Ne pas faire de multi-tasking. Concrètement ? Il ne faut pas vérifier son smartphone toutes les 10 minutes. Il vaut mieux l’étreindre.
  • Prendre des pauses régulières pour ne pas rêvasser pendant les séances de travail. Cela vous est peut-être déjà arrivé, vous continuez à tourner les pages de votre manuel, et vos yeux continuent de suivre les lignes, mais vous vous réveillez 5 minutes plus tard sans vous souvenir de ce que vous avez lu. Il faut alors recommencer.
  • Prendre l’air et marcher pendant vos pauses pour laisser votre cerveau respirer avant une prochaine séance de travail.

            Devenir efficace dans ton travail est une chose qui ne s’acquière pas du jour au lendemain. Il faut prendre le temps d’expérimenter ce qui fonctionne pour vous. Alors que certains adorent les bibliothèques universitaires d’autres préfèrent travailler seul dans leur chambre, il n’y a pas de formule toute faite, il faut tester et en tirer les conclusions qui s’imposent !

Nous vous conseillons de lire maintenant :

TÉLÉCHARGEZ (gratuitement) VOTRE

CALENDRIER DE PREPARATION !

✓ Toutes vos deadlines au même endroit.

✓ Vos livres à lire et vos entrainements mois par mois.

✓ Des extraits du livre pour garder le cap toute l’année ! 😉

Inscriptions aux concours IEP : l’agenda

Inscriptions aux concours IEP : l’agenda

>> Commander

 

Cet article pour vous permettre de comprendre et d’éventuellement anticiper dates d’inscriptions aux concours IEP. Si vous pensiez qu’APB était lourd… vous n’êtes pas au bout de vos surprises !

Inscription aux concours IEP : formalités et dates

En effet, pour ce qui est de l’ouverture et de la clôture des inscriptions en ligne, n’attendez aucune uniformité de la part des différents IEP ! Une seule solution donc, pour ne pas passer à côté des inscriptions et rater bêtement sa chance, restez vigilants. D’ores et déjà, jetez un coup d’oeil aux échéances qui vous ferons rapidement face. Ayez donc le résumé qui suit en tête :

  • Mi-novembre à début janvier : inscription en ligne pour Paris
  • Fin octobre à fin janvier : inscription en ligne pour Bordeaux
  • Mi-janvier à mi-avril : inscription en ligne pour Grenoble
  • Début février à -mi-avril : inscription en ligne pour le Concours commun

Lire aussi : Paris, concours commun, Bordeaux, Grenoble… Comment choisir ?

Pour le concours de Paris, l’inscription en ligne doit être anticipée en raison du nombre de documents demandé : bulletin scolaire depuis la classe de seconde, relevé de notes des épreuves anticipées au baccalauréat, le cas échéant un justificatif des résultats individuels aux concours nationaux ou internationaux ouverts aux lycéens, et enfin une lettre de motivation.

C’est principalement la rédaction de votre lettre de motivation qui prendra du temps. Pour Bordeaux, Grenoble et le concours commun, l’inscription en ligne est rapide, vous n’avez aucun dossier à rendre. Ouf !

TÉLÉCHARGEZ (gratuitement) VOTRE

CALENDRIER DE PREPARATION !

✓ Toutes vos deadlines au même endroit.

✓ Vos livres à lire et vos entrainements mois par mois.

✓ Des extraits du livre pour garder le cap toute l’année ! 😉

5 étapes pour prendre un bon départ dans son année de Terminale

5 étapes pour prendre un bon départ dans son année de Terminale

>> Commander

 

Préparer le concours de Sciences Po n’est pas aussi insurmontable qu’il n’y paraît. Il faut y aller étape à étape. C’est en avançant un petit peu chaque jour que vous arriverez à votre objectif. Nous vous avons donc sélectionné les 5 étapes qui nous semblent essentielles pour commencer sereinement votre préparation. En avant !

1. Choisissez le ou les concours que vous voulez préparer

C’est la première étape puisque cela va encadrer tout le reste de votre préparation. Le choix de passer un ou deux concours ne se prépare pas à la dernière minute, d’autant plus que certaines épreuves différent. Impossible de préparer les 4 concours, choisissez s’en un ou deux au maximum. Il vaut mieux en préparer un sérieusement que deux à moitié.

Lire aussi : Paris, concours commun, Bordeaux, Grenoble… Comment choisir ?

2. Choisissez les livres et les supports de travail qui vont vous suivre toute l’année

Multiplier le nombre de livre à ficher n’a aucun intérêt, cela va même vous embrouiller et vous faire perdre du temps… Par exemple en histoire Le Berstein et Milza vous donnera 80% des connaissances à acquérir pour réussir.

Lire aussi : Les livres indispensables pour réussir Sciences Po 

3. Planifiez votre travail sur l’année, pour chaque mois et chaque semaine.

Sachant que vous travaillerez seul et que vous avez une préparation à faire pendant une année, se donner des objectifs précis à atteindre aux différents moments de l’année est le meilleur moyen de préparer sereinement votre concours.

4. Faite le point sur les exigences des correcteurs au niveau de la méthodologie et travailler ce point en priorité (70% du barème)

Lire les rapports du jury et récupérer autant de conseils que possible auprès des étudiants ayant passé et réussi le concours est une des conditions sine qua non pour être admis. Si vous n’avez pas compris les règles du jeu comment espérez-vous gagner ?

Lire aussi : Les meilleurs extraits de rapports de jury.

5. Trouvez des domaines qui vous intéressent (expérience professionnel, engagement associatif, auteurs, courant littéraire, régions du monde…)

Puis complétez votre cursus académique tout au long de l’année avec ces expériences personnelles et enrichissantes. 50% de la note d’admissibilité et 80% de la note d’admission repose sur votre parcours extra-scolaire. Impossible d’y échapper désormais pour intégrer Sciences-Po Paris.

Lire aussi : Récit d’une expérience humanitaire au Népal : se forger un cursus extra-académique.  

TÉLÉCHARGEZ (gratuitement) VOTRE

CALENDRIER DE PREPARATION !

✓ Toutes vos deadlines au même endroit.

✓ Vos livres à lire et vos entrainements mois par mois.

✓ Des extraits du livre pour garder le cap toute l’année ! 😉