Déconstruire le mythe Sciences po, pourquoi le concours est à votre portée ?

Déconstruire le mythe Sciences po, pourquoi le concours est à votre portée ?

Oui, qu’on se le dise une bonne fois pour toute. Les concours de Sciences Po (Paris, commun, Bordeaux, Grenoble) sont difficiles. Mais pas impossibles. Loin de là. Ah bon mais pourquoi ? 

Vous devez cerner les attentes du jury au lieu de vous noyer dans l’accumulation de connaissance.

Comme n’importe quel concours, il faut surtout comprendre les attentes du jury et organiser ses révisions en conséquence. Les candidats qui se noient dans l’accumulation de connaissance sans consacrer le temps nécessaire à la méthodologie et à cultiver leur « esprit Sciences Po » risque bien de ne jamais voir leurs efforts récompensés.

Une copie qui se résume à une accumulation de connaissances sans réflexion personnelle ni problématisation ne sera pas récompensée. Impossible d’y échapper. Comment espérez-vous gagner à un jeu si vous n’avez pas compris les règles de ce jeu ? Et bien pour un concours c’est exactement la même chose.

Et la première chose à faire pour comprendre les attentes du jury reste de lire les rapports de correction : découvrez nos extraits choisis et commentés ici.

Vous n’avez pas besoin d’être excellent dans toute les matières.

En effet, nombreux sont les candidats qui ont été admis grâce à une bonne note dans une matière (au-dessus de 14/20) et des notes moyennes (entre 9/20 et 11/20) dans toutes les autres matières.

Nous avons tous au moins un point fort. Il ne faut surtout pas laisser de côté cette matière là, mais la travailler en particulier pour sortir du lot (et ainsi pouvoir se contenter de note moyenne ailleurs). Chacun sa stratégie, mais celle-là a réussi à beaucoup d’admis.

Vous êtes face à des candidats qui sont exactement comme vous.

Les autres candidats ne sont pas des demi-dieux. Evidemment il y a un certain pourcentage d’élèves excellents et irrattrapables, mais cela représente une infime minorité. Il reste donc des places pour les « gens normaux ». Il faut être bon élève, bosseur et motivé mais pas besoin d’être un génie pour entrer à Sciences Po. Je connais beaucoup d’élèves avec des mentions AB et B au bac qui sont entrés dans un IEP.

Rendre le concours de Sciences Po intelligible et accessible aux élèves un tant soient peu motivés. Voilà la raison d’exister de notre livre 😉


Retrouvez une méthode clé-en-main pour réussir les concours des IEP dans le guide
Je Vais Vous Apprendre à Intégrer Sciences Po .
Comments are closed.